Merci au CAF Bagnères de Bigorre.

Lundi 1er mai on a dignement fêter le travail en ascencionnant le Soum des Salettes (2976m) depuis Piau Engaly. La visite du site des collègues Bagnèrais m’en a donné l’idée et m’a en même temps mis un pet de nostalgie puisque cela fut le premier sommet d’importance qui a inauguré voilà plus de trente ans la grande carrière montagnarde de l’auteur de ces lignes.
On (Sabine, Philippe, Joseph et moi) a promené les raquettes sur le sac jusqu’au sommet.
Bonne neige en continue à partir de la combe qui mène au col de Campbielh, puis crête en grande partie déneigée sauf sur les cent derniers mètres où piolet et crampons amenaient un supplément de confort et de sensations.
jambon et Irouléguy avaient beaucoup plus de goût face à la Munia et à Gavarnie, un petit coup aussi àla santé dupic long et du Néouvielle.
Beaucoup d’isards pas sauvages, de marmottes toujours aussi curieuses et pour finir grandes manoeuvres pour sortir la voiture de la neige où un Sébastien Loeb d’operette avait cru bon de la planter.
Mais sans anecdote on aurait du mal à se souvenir de tous nos exploits, alors remerciez moi et la prochaine fois aidez moi à enlever les chaussures, parce que franchement, aller boire le demi d’après sommet avec un lumbago, ça aussi c’est nouveau!!!