Pentocote à Ainsa

Alors que la météo annonçait un we maussade sur le versant nord nous avons pris la route du sud pour nous poser cette année à Ainsa, une contrée où l’on peut magistralement s’adonner au plaisir de toutes les disciplines de montagne et qui permettent à chacun de dévaler en Vtt, de descendre des canyons, ou de randonner à semelle rabattue, et ce quel que soit le niveau de chacune et chacun.

Ainsa est désormais l’un des sites majeurs en Europe pour le Vtt avec un labyrinthe de sentiers balisés qui sillonnent la pampa aragonaise et ses villages typiques. Mais les canyonneurs ont également plus d’une combinaison dans leur sac avec un large choix pour sauter à l’eau au cœur de limpides canyons ou ‘toboggander’ en de belles piscines turquoises de carte postale. Et plus au nord, s’élève toujours le massif imposant de la Peña Montanesa, toujours en point de mire, qui propose de beaux itinéraires pour crapahuter sous le soleil d’Aragon. Ce fut un véritable festin pour nos mollets montagnards !

En trois jours, les cafistes ont parcouru 5 canyons fait 3 circuits VTT et deux randonnées.

Les canyons assez courts ont été enchainés par deux : à Buerba, Yesa sup et Manatuero, à Sieste, San Martin et sa Garganta ou randonneurs et Vététiste se sont retrouvés non pas pour la faire mais pour pique niquer à la pause.

Mais la région étant aussi vaste que grandiose, ce ne fut qu’une mise en bouche, il nous faudra donc y retourner dès que possible pour assouvir notre appétit de grands espaces envoutants.

Stephane et Xabi