Vertice d’Anayet

Retour en image sur une escapade espagnole qui fera probablement des jaloux ; comme on les comprend.

Le Vertice d’Anayet se gagne soit depuis la station de Formigal à l’Est (avec traversée de la station), soit depuis Canfranc, version plus longue mais esthétique et voyageuse.

L’itinéraire démarre au dessus de Canfranc (remonter vers Candanchu quelques centaines de mètres et tourner à droite en direction du camping). avec environ 1300 m de dénivelé soit quatre bonnes heures de montée jusqu’au sommet. Compter 6 à 7 heures A/R.

Il suit au début le GR11 qui file le long du torrent. A la sortie du goulet (45min), deux options possibles : – Suivre le vallon interminable du Canal Roya – Ou monter directement à droite (au sud) pour viser la Punta de las Negras (passer coté sud).
Les sommets de l’Anayet et du Vertice n’apparaissent qu’après 2 heures d’effort. Monter ensuite au col joignant le pic et le Vertice. Suivre la crête Est du Vertice jusqu’au sommet ; sans difficulté mais crampons impératifs.

Attention : Cette course est à proscrire après de fortes chutes ou avec un risque de niveau 3. Le fond du vallon où passe le GR11 est un véritable guet-apens avalancheux. De raides couloirs engendrent d’énormes coulées !

La récompense au sommet est un panorama époustouflant allant de la Rhune au Canigou… ou presque. Les roches rouges et ferrugineuses du Canal Roya et de l’Anayet offrent de belles couleurs chaleureuses.

Ils annonçaient une belle journée, elle fut radieuse. La neige semblait correcte, elle était finalement excellente, encore du bonheur dans les mirettes.