Après l’effort, le réconfort

Dernier jour d’avril, direction l’Espagne, beau temps alors que la bruine arrose Oloron, nous sommes dans la voiture du « Président » en direction de la «Virgen de la Pena».(25km à l’ouest de Jaca). Le point de vu est grandiose, les falaises de conglomérat sont dominées par les vautours, la rando est très agréable. Aprés une pose café, Sabine à tout prévu, retour par le même itinéraire. A Jaca, cela est une tradition bien ancrée chez les Tapas, le groupe se retrouve pour un apéro constructif puis à Castillo de Jaca pour éviter l’hypoglycémie et remettre à niveau les constantes biologiques. C’est là qu’Alain, notre cher «Présidenté» cherche puis réclame le «Tinto» qu’il avait commandé. La serveuse, jeune et mignonne, qui déjà donnait des bouffées de chaleur à Alain, lui montra le pichet sur la table contenant le précieux breuvage. (Il croyait que c’était l’eau). Le regard moqueur de la serveuse, la tête du Président, nous firent éclater de rire. Les murs en tremblent encore!!!
Dans tous les cas nous ne pouvons que vous recommander cet établissement, modeste, mais où la qualité des plats et le service sont « superbes ». son nom : «CASA PIO» .A très bientôt en Aragon. Jean-Louis