Camp d’été alpinisme en Vanoise – Juillet 2010

5 alpinistes : Agnès, Denis, Hélène, Henri et Stéphane, sont partis comme prévu le dimanche 18 juillet 2010 pour le camp d’été en Vanoise. Direction le camping municipal de Pralognan pour la première semaine. Nous nous installons sur la piste verte du « baby ». Le ruisseau pour mettre les bières au frais est tout proche. Henri le cuisto du séjour nous prépare sa première salade de tomates.

· Lundi 19 juillet : Traversée du Rocher de Plassa (2865 m) sous un soleil radieux. L’arête très effilée donne une belle vue sur les glaciers de la Vanoise d’un coté, et sur l’aéroport de Courchevel de l’autre.

· Mardi 20 juillet : Ecole de glace sur le Glacier de la Réchasse (3000 m). Montée par le Lac des Assiettes et descente par le Lac des Vaches. Le temps est toujours beau mais le vent commence à se lever. Nous constatons que les « Grands couloirs » de la Grande Casse sont très secs. La pente supérieure est entièrement en glace sur plus de 200m. D’après le gardien du refuge, personne n’y est monté depuis une semaine. Le soir au camping les jambes sont lourdes, la pluie commence à tomber. Nous décidons de renoncer à la Grande Casse et de tenter une traversée sur les Glaciers de la Vanoise.

· Mercredi 21 juillet : Montée au refuge de la Valette. Temps couvert et frais. Accueil sympa au refuge.

· Jeudi 22 juillet : Traversée Refuge de la Valette – Dôme des Sonnailles (3361m) – Mont Pelve (arête centrale 3238 m) – Refuge du Col de la Vanoise. Nuageux, beaucoup de vent. Des petites vaguelettes rendent la marche sur le glacier difficile. Refuge beaucoup moins sympa que la veille.

· Vendredi 23 juillet : Descente à Pralognan sous l’orage et récupération de la voiture « Navette » dont les clés étaient restées dans la première voiture. Après midi piscine-spa et soirée dans le bar branché de Pralognan.

· Samedi 24 juillet : Transfert Pralognan – Bourg St Maurice

· Dimanche 25 juillet : Grande falaise de Séloge (2426 m) – voies « Fœtus »(7lg-5C) pour Hélène, Agnès et Denis, et « Simon »(4lg-6A) + « Alix »(2lg-6A) pour Stéphane, Henri et le pote à Henri qui nous a accompagné pour la journée. Beau temps, un peu de vent. Vue splendide sur l’Aiguille des Glaciers, la Noire de Peuterey et les Grandes Jorasses. L’équipement est très espacé, on a bien fait de prendre coinceurs et friends…et pourtant le topo parlait de 13 dégaines !

· Lundi 26 juillet : Rocher école du Châtelard. Beau temps. Le soir nous accompagnons Hélène à la gare, direction Pau et le festival Emmaüs.

· Mardi 27 juillet : Montée (ou plutôt descente) au refuge du Mont Pourri depuis Arc 2000 et ses remontées mécaniques. Excellent accueil, le génépi maison est offert. Les quelques éclaircies de la fin d’après-midi nous permettent d’observer la pente menant au col de Sache-Platière qui est entièrement en glace. Les prévisions météo du lendemain annoncent le retour du mauvais temps dès la mi-journée. Nous renonçons donc à notre objectif initial qui était la traversée Sache-Pourri.

· Mercredi 28 juillet : Arête Nord Mt Turia (3650 m) – Mt Pourri (3779 m). Beau temps, un peu de vent. Une course très complète avec pour commencer la traversée de gigantesques crevasses sur le glacier du Geay, puis un peu de rocher pour monter au Col des Roches, un couloir en glace pour accéder à l’arête, et enfin une arête sèche malgré de récentes chutes de neige, très aérienne avec quelques beaux gendarmes. La descente par la voie normale passe encore bien, même si la rimaye n’offre plus que d’étroits passages. Comme prévu, retour des nuages et du mauvais temps dès 14h.

· Jeudi 29 juillet : Retour à Oloron

L’hébergement en camping et les approches pédestres ont rendu ce séjour particulièrement économique.
La météo très perturbée nous a poussé à profiter de chaque accalmie en sachant que ça pourrait être la dernière, et la journée de repos tant attendue n’a donc finalement pas eu lieu…
Merci au CAF de Bayonne pour le prêt de la grande tente sans laquelle toutes ces soirées humides auraient été bien difficiles à supporter.

Denis et Stéphane.

Une réflexion au sujet de « Camp d’été alpinisme en Vanoise – Juillet 2010 »

  1. MATHEVET Paul Commission Mémoire Aéronautique des Vieilles Tiges

    Bonjour,
    Très intéressant votre compte-rendu d’alpinisme en Vanoise.
    Votre photo m’interroge ? En dehors de la photo, existent-ils à proximité d’autres débris de l’appareil ?
    Connaissez-vous la date, le type de l’appareil et les circonstances de cet accident ?
    Merci de votre aimable collaboration
    Très cordialement
    Paul Mathevet

Les commentaires sont fermés.