Section Tapas au Brazato

Quel flair, quelle intuition ! Quel génie de la précision !
_ Merci pour moi.

En ce dimanche 18 Mars, dernier d’un hiver printanier juste avant un printemps hivernal, le Brazato s’est rajouté à un palmares déjà copieux.

L’histoire commence le dimanche avant, avec le groupe de choc, le tapas band. Parti en Espagne avec une météo pas terrible et un risque d’avalanche moyen… (3/5).
_ Debut de l’aventure à l’embranchement de Panticosa, ou victime consentante d’une prise d’otage ; je suis obligé sous la menace (si tu tournes, pas de cotelettes !) de continuer vers le redoutable Pelopin, traduction locale du Cho oyu. Ce sommet débonnaire que l’on attaque à la sortie Est du tunnel de Cotefablo vaut sérieusement le coup pour sa vue remarquable sur la tendenera à portée de main, sur le versant sud de Gavarnie et le canyon d’Arrayas, Tozal de Mallo, Mont Perdu…
_ L’effort titanesque (600m de dénivelée) est idéal pour se mettre en appétit ouvert au sommet avec l’omelette aux piments de Jérome, appellée à rentrer dans la légende (terrible polémique entre Philou et Seb sur l’art de faire l’omelette, arbitré par un Jérome sûr de son art, par Christian qui en redemande et Alain qui pense déjà à la suite) la discussion va longuement continuer à Gavin où l’on s’attaque aux choses sérieuses, Costillas à la braza et vino tinto. En tant qu’éléments precurseurs, éclaireurs du reste de la troupe, on compte bien, d’ailleurs, être remboursés de nos faux frais par le trésorier, avec l’aval du président.
_ Merci Jean Louis et Dédé, on a beaucoup pensé à vous !

C’est donc l’âme sereine, la panse garnie et la tête pleine de projets (descente de Gaube en brouette par exemple ! ) que l’on rentre à Oloron en se disant que ma fois le Brazato… Ben c’etait plutôt le Braza… tard.

Bon

Le Dimanche 18, on y va. Les memes moins Seb plus Sabine, j’arrive à tourner à Panticosa et à se garer de plus en plus bas aux bains. C’est loin d’être la partie la plus agréable de la course. Montée avec les raquettes sur le sac jusqu’au grand lac de Brazato, puis toujours dans une neige à peu près correcte jusqu’au pic. C’est là qu’on va ?
_ Il est vrai que depuis le lac, la pente finale parait bien raide !
Un véritable mur, à tous les coups on y est, au Cho oyu ! Le cadre est grandiose, le temps magnifique, la trace de grande qualité (merci Christian et Philou) et le sommet ne dépareille pas. Les 100 derniers mètres sont effectivement raides et piolet et crampons ne sont pas superflus (40°, 45°, 50° plus ?… On se la joue facile, l’air décontracté, les mains dans les poches, elle m’a dit d’aller siffler la haut sur la colline etc… )
_ Grand bonheur pour l’équipe d’atteindre un si beau sommet avec du dénivelé (dans les 1200m), de la distance, dans un cadre magnifique de haute montagne dans un cadre somptueux. L’arrivée sur la crête sommitale vaut son pesant d’émotion.

Divin moment que celui où la grandiose face Ouest du Vignemale, le versant Nord de la Tendenera, le massif d’Enfer, Garmo Negro, les 3000 de Gavarnie, la famille entière de Pyrène venue saluer notre victoire.
_ Divin moment où tout ceci s’efface devant la divine omelette aux cèpes de Jérome élu talent d’or de la société Tapas qui compte dorénavant un équipier de plus. N’oublions pas non plus Christian qui prépare la sortie de Sierra de Guara avec la saucisse de sanglier !

La descente se déroule sans incident notable. Pas de chute de pierre, ni de Paul… La neige est lourde, mais nous aussi… Regard vers le Tablato, voisin avec lequel le rendez vous est pris pour l’hiver prochain. Salut au Bacias en passant que l’on avait ascensionné fin décembre et déja projets d’été dans le luchonnais et ailleurs…

Place maintenant au WE du 31 et 32 Mars à Nocito avec un programme tout aussi alléchant que le menu de notre correspondant local, Luis ! Rando, Canyon et Chuletas, on peut trouver mieux, mais c’est plus cher…

Une réflexion au sujet de « Section Tapas au Brazato »

  1. sebastien

    Salut les sportifs,

    Belle course que vous avez faite la. Je vous envie.

    Je vois que vous avez fait une place pour moi en bas a droite de la photo…

    J’apprecie le geste, vous etes toujours aussi prevenant.

    Bonne continuation les Tapas !

Les commentaires sont fermés.