Archives de l’auteur : Denic

À propos Denic

secrétaire

Nouvelle saison

Chers lecteurs,

Le programme de la saison estivale 2017 est en ligne.

Vous pouvez le consultez sur la page dédiée, le télécharger.

Chaque vendredi soir, à la salle, ce programme est augmenté, modifié (légèrement, fonction des conditions météorologiques) ou simplement confirmé. Passez donc nous rencontrer (entrez sans frapper !) ou appelez-nous !

Au plaisir d’arpenter les montagnes (horizontalement, verticalement ou à l’oblique !) en votre compagnie.

 

Retour à la Mâture

Retour de blessure à la Mâture !

Excellente remise en forme que quelques pas dans de petites portions de voies de cette falaise de la Mâture.

Avec une belle éclaircie, avec Stéphane D et Laure, nous avons pu profiter du haut de la « Major » et du bas de « Fermée la nuit » ! Ces voies sont très accessibles. Elles nous ont permis de relancer la saison d’escalade (surtout de mon côté vu que j’ai passé l’hiver à contempler les sommets depuis la fenêtre de l’appart !)

Les nuages lourds d’eau nous ont fait rebrousser chemin. Une petite averse nous a dépoussiéré dans le dernier rappel mais le temps de retourner à la voiture et nous étions secs !

A bientôt pour de nouvelles voies !

Denis

Trophée du Pic d’Anie

Bonjour,

C’est la 60ème édition du trophée du pic d’Anie !

Toutes les infos sont sur l’affiche que vous pouvez découvrir ci-dessous

Si vous pouvez et voulez donner un coup de main au Scova et au club pour l’organisation (piquetage, pointage, ), vous serez les bienvenus ! Il faut du monde !
Contactez Dédé pour nous aider à la réussite de ce trophée.

Merci et bonne glisse.

La première fois.

On se rappelle souvent la première fois !

Premiers coups de pédales sans les petites roues puis premier gadin, premier jour AVEC son permis puis première contravention (sauf pour les plus chanceux).

J’aime bien me rappeler les premières neiges de l’année (et par extension, du premier vautrage dans la poudreuse froide et blanche), surtout quand on a la chance de pouvoir en profiter. Une ballade en raquette un dimanche (en direction du Bricoutou, au dessus de Lescun), une sortie en ski de rando le mercredi (RDV retraités oblige, glisse sur le domaine de Barlagne), ce début de saison hivernale est très agréable.

Je vous souhaite de pouvoir en profiter aussi ! Restez prudent(e)s et bonne glisse !

Une des randos du Grand Parcours du 2 juin 2013

À la vue du grand nombre de participants au Grand Parcours de randonnée alpine, plusieurs groupes de randonneurs se sont formés.

Nous avons pris part au petit groupe de 7, mené par Jean Baptiste, à destination du Pic des Moines.
Comme vous pourrez le constater sur les photos, ce 2 juin, les conditions météorologiques sont plutôt hivernale. La pelle et la sonde sont de retour dans le sac et le DVA veille sous nos manteaux.
Garés à la station d’Astun, nous avons foulé la neige dès le début.
Nous sommes partis avec l’espoir de trouver le soleil … au lendemain d’une journée d’activités d’entraînement très pluvieuse.
Cependant, plus nous montions, plus notre visibilité baissait.
Nous avions littéralement la tête dans les nuages. Très propice à la méditation, ce phénomène météorologique est-il à l’origine du nom du pic ?
Notre allure régulière nous a permis d’atteindre le col des Moines assez tôt.
Nous avons alors mis en pratique les techniques vues la veille lors des ateliers.
Organisés en deux cordées, nous laissons les raquettes au col pour tenter l’ascension du pic.
Jour blanc … l’expression a pris tout son sens au cours du passage du premier raidillon.
Dans un nuage très dense, nous avons dû renoncer à cette ascension, ne sachant pas où nous mettions les pieds et vu la congère que nous venions de passer !!!

Descendus juste sous le col, nous nous posons à l’abri du vent pour un repas de midi pile à l’heure ! L’espoir de voir le pic au travers d’une éclaircie nous est encore permis quand on sent un gain de luminosité et de chaleur à la faveur d’un amincissement de la couche nuageuse … mais c’est peine perdue ! Les nuages, denses, ne passeront leur chemin qu’en fin d’après midi alors que nous serons déjà de retour dans la plaine !

Belle balade qui mérite tout de même le point de vue du haut du pic par temps dégagé.

Ce n’est que parti remise. Les marmottes attendent avec impatience l’arrivée du printemps, tout comme nous. Il est rare, je crois, de randonner en conditions hivernales à cette latitude et altitude en ce début de juin.

Neige lourde, gordée d’eau, vent, nuages épais, chaud-froid-chaud … des conditions estivernales !