Archives de l’auteur : Jéjé

Soum de Pet de Labigne

Vendredi soir, décision est prise d’aller traîner nos guêtres du côté du Gabedaille. Samedi, et je ne sais toujours pas pourquoi, changement de programme, direction le Larry.
Départ ski aux pieds ou raquettes sur le sac pour d’autres, sur la piste, en évitant de se faire écraser par les 4×4 qui nous doublent. D’entrée, Emile imprime un rythme d’enfer au groupe, qui pris à froid se laisse distancer (d’ailleurs c’est en le voyant que l’on s’est dit que nous avons encore de beaux jours de randos devant nous…).
Passage devant la cabane de Sauquet et là … c’est le drame. Nous sommes perdus ! En effet, le chef et le neveu à son tonton s’aperçoivent qu’ils sont déjà allés au Larry et qu’ils ne sont jamais passés devant cette cabane! Allez, tous les chemins menant à Rome et avec notre optimisme légendaire, nous décidons de continuer notre chemin, surtout quand 2 skieurs nous font la trace juste devant.
Nous remontons donc un vallon plein Nord. La neige est poudreuse et légère et repose sur un manteau béton. Nous atteignons la crête sommitale qui nous amène au Soum de Pet de Labigne (2165m). Panorama superbe sur les 2 vallées.
A noter que le petit restaurant d’altitude situé au sommet a réouvert ses portes. Pour 10€ nous avons eu droit: en entrée, un bloc de foie gras suivi d’une omelette aux cèpes accompagnée de son jambon du pays puis fromage de brebis et galette des rois. Vin et café compris (la preuve en image ci-dessous). Le retour est réalisé par le même itinéraire pour la plus grande joie des skieurs qui ont pu laisser leurs traces dans les combes remplies de poudreuse.

L’alpinisme à Oloron de 1950 à nos jours

Nous vous informons que le vendredi 16 janvier, à 18h15, une présentation sur le thème de « l’alpinisme à Oloron de 1950 à nos jours » sera réalisée par Emile Valles (ancien président fondateur du CAF d’Oloron). Cette manifestation se tiendra au cyber café de l’espace culturel du Leclerc d’Oloron. La soirée se poursuivra par un apéritif.
Entrée libre.

Pic Lasneres

Sortie ce dimanche de al section Tapas au Lasneres. Très bonnes conditions, de la neige (un peu trop croutée pour certains, je ne cite personne mais il a parlé Basque durant la descente..), du soleil, de la bonne humeur. Tout les ingrédients réunis pour une bonne journée. Avons chaussé les skis pour certains au niveau des granges et sommes montés par le sentiers « d’été » et descendus par la piste ce qui nous a permis de d’arriver quasiment à la voiture, les skis aux pieds.
_ Georges le « bizut » de la sortie a hérité des bâtons roses ce qui nous a valu de croire que la gay pride était en vallée d’ Aspe cette année.
Aussi sur les conseils de Dédé , nous avons travaillé le coté sécurité, en réalisant une recherche avec nos ARVA et là notre leader El jefe maximo del Tapas détecte un signal étrange mais connu des services de la section.
_ Hé oui, nous avons, je pense, sauvé d’une mort certaine un fidèle compagnon de route. (voir photos).
_ Bon ceci étant dit, bonne fête de fin d’année à toutes et à tous.

RECTIFICATIF LIEU FORMATION SAM 13

LE LIEU DE LA FORMATION A CHANGE, RDV DONC A L’ ANCIENNE MAIRIE D’ OLORON, PLACE DE LA CATHEDRALE ( QUARTIER SAINTE MARIE ) ET TOUJOURS A 18H.

MERCI

ARETE 3 CONSEILLERS

Samedi 5 juillet, direction le massif du Néouvielle pour l’arête des 3 conseillers. Toute la journée sous le soleil au dessus d’une mer de nuages magnifique. Longue course pour la journée, aller par le refuge de la Glère, arête, sommet du Néouvielle, retour par la bréche de Chaussenque, la Glère puis parking…OUF !!! Merci à Dédéet à Xabi pour leur patience et leurs conseils (notamment pour la cordée Jojo / Jéjé qui découvraient les friands et la progression en corde tendue !).
Bref une superbe journée.

Couloir NE du Ronglet (AD sup)

En ce dimanche 16 mars décision est prise de se diriger vers le Ronglet (situé au dessus d’Accous). Mais pas pour y faire n’importe quoi : le couloir NE ! Pour un habitué comme moi des couloirs, qui ménent plutôt au WC des bars à tapas, quelle satisfaction!!
_ Départ donc à 6h de Palas avec Dédé, Brigitte, Laurence, Serge, Ludo, Christian et moi-même pendant que d’autres restaient dans les bras de Morphée ou d’une autre mais cela nous ne regarde pas, enfin un petit peu mais bon…
_ Après 2h30 de marche d’approche nous voilà au pied du couloir. Conditions idéales (d’après Dédé), du soleil, des nanas, certes un peu de vent mais juste ce qu’il faut pour une ambiance « montagne » et une neige qui avait bénéficiée du regel nocturne.
_ Nous voilà donc engagé et c’est là que les premières questions fusent de nos esprits plutôt orientés rando: EUH Dédé, qu’est que je dois faire là ??
Notre Troll des montagnes (dixit Laurence) dégaine illico presto 3 coinceurs et 2 friends (et pas friands comme certain ont pu le supposer) et nous dit sereinement: « avec ça, demmerdez-vous jusqu’en haut, c’est comme ça qu’on apprend!! »
_ OK nous voilà lancé sur des pentes au départ de 45° puis sur un ressaut de glace de 60° pour finir sur des pentes de 55° pour arriver sur la crête.
Retour par le couloir NO (AD-) donc repérage pour le gravir une autre fois avec l’équipe Tapas.
_ Pour ceux qui auraient des interrogations sur la tenue des ancres à neige sur relai, testé et approuvé tout au long de cette journée!
Ensuite même refrain, halte obligatoire dans la taverne la plus proche afin de trinquer à cette journée idéale avec cette très belle course.
_ A renouveler VITE !!!